La marque à la pomme souhaitait faire interdire les happening d'Attac dans ses points de vente. Le Tribunal de Grande Instance de Paris, a donné raison aux altermondialiste, le 23 février dernier, dans le cadre d'un jugement en référé. Retour sur cet événement avec Monique Bouchard, membre d'Attac Rhône, rencontré au salon Primevère, à Lyon, le 25 février dernier.

    Other
    • 101 bpm
    • Key: Gbm
    Full Link
    Short Link (Twitter)