Stel'R

6Tem Kronos / Processus Rec / D-Glingosses / KCDQ   ))   France

Née en au début des années 80, il est attiré par la magie du diamant posé sur un disque qui tournait en rond dès son plus jeune âge, moment rare et lié à instant familiale festif puisque pendant ses premières années c'etais pour lui le seul moyen d' entendre de la muisque; sur la platine vinyl du salon familiale, interdite aux enfants!

Vers 1994, son plus jeune oncle équipé d'un double lect CD lui fit découvrir et grandir le plaisir de pouvoir s'amuser avec ses sons preférés Disco Funk.
L'idée grandissant et persistante, au travers les differents styles musicaux qu 'il découvra, il s'equipa en tant qu'autodidacte, vers 1995 , lors de plusieurs brocantes d'une platine à courroie, sans pitch , puis également d'une table, puis d'un lect CD BST avec pitch , puis d'une platine àcourroie BST avec pitch, vers 97.

Son plus beau souvenir, le père noël de 98 lui ammena sa première platine digne de ce nom, la Technics SL1200 provenant d'un salon d'un collectionneur, pour une poignée de pain.

En 1998, les récits des soirées de ces potes, l'ambiance et la folie qu ils vivaient grace à des sons de ouf que des mecs faisaient peter sur des platines vinyles sur des sonos qui formaient des murs de malade, sous la lune en toute autonomie, toute la nuit, tous les samedi soirs, lui mettais l'eau à la bouche.
Parfois quelques cassettes lui arrivaient aux oreilles, comme celle de Lunatik 3 Fazé, lui permettant d 'imaginer comment se servir de platines, il se rendit compte qu'il lui fallait trouver un autre disquaire que techno import. Hokus pokus lui permis d'acceder aux sons tant recherchés, aux soirées et même à son premiers emploi d'assitant Son.

Anecdocte:
En 1999 Il participa à sa première Free à l'oreille sur 4km, au travers la foret en plein milieu de la nuit, sans lampe ni briquet, ni téléphone, juste après avoir fais le mur.
Il decouvrit un petiti son et surtout beaucoup de matériel intallé en U derrière les enceintes, sur 9 m de tables. Il reconnu les platines et découvrit les instruments utilisées pour créer la musique. Apparement c'etais une Free des Anonym.

C'est seulement lors de l'été 2001, qu'il organisa sa première free, seul aux platines, mais entourés de ses plus proches amis, sous le nom 6tem Kronos.
Quelques semaines plus tard il commenca à sortir regulièrement en Free.

Sa rencontre de Fred des Matozoides, qui lui permis de completer plus serieusement ses outils de mixages avec une Technics M3D.

En 2005, il tomba amoureux des freevox lors d'une soirée au Gibus aux coté de Fraktal Anonym.

L'été 2008, il part definitivement en aquitaine, où il sympatisa avec les arakneed, et rejoinds Proccesus Rec .

1999-2008: 6Tem Kronos
2009-2013: Processus Rec
2014-.........: D-Glingosse
2020- .........: KCDQ

Après avoir tester Serato sous différents sets up pour jouer différents styles comme la drum tribe core tekno minimal, Aujourd’hui il préfère revenir vers la Tribe avec des vinyles modernes et d’autres tout fraichement préssés.

Mes differents set up:

1995-1997: 1 platine a courroie sans pitch + 1 table de mixage en plastique + 1 lecteur CD BST avec pitch
1997-1999: 1 Lecteur CD BST + table de mixage en plastique + 1 platine à courroie BST avec pitch
2000-2001: 1 Technics SL 1200 + 1 Lecteur CD BST + table de mixage en plastique + 1 platine à courroie BST avec pitch
2001-2002: 1 Technics SL 1200 + 1 Lecteur CD BST + table Korg Kaoss mixer V1 + 1 platine à courroie BST avec pitch
2003-2004: Technics SL 1200 + Korg Kaoss mixer V1 + Technics M3D
2005-2011: Technics SL 1200 + Freevox DJ 4 + Technics M3D
2011-2017: 2 Technics M5G + Freevox DJ 4
2017-2022:*2Technics M5G + FF4000**

Philosophy:
Music is life / In Bass we Trust / Save the Vinyls / Don't Stop Tekno / Dance for Freedom / Live music

read more

Née en au début des années 80, il est attiré par la magie du diamant posé sur un disque qui tournait en rond dès son plus jeune âge, moment rare et lié à instant familiale festif puisque pendant ses premières années c'etais pour lui le seul moyen d' entendre de la muisque; sur la platine vinyl du salon familiale, interdite aux enfants!

Vers 1994, son plus jeune oncle équipé d'un double lect CD lui fit découvrir et grandir le plaisir de pouvoir s'amuser avec ses sons preférés Disco Funk.
L'idée grandissant et persistante, au travers les differents styles musicaux qu 'il découvra, il s'equipa en tant qu'autodidacte, vers 1995 , lors de plusieurs brocantes d'une platine à courroie, sans pitch , puis également d'une table, puis d'un lect CD BST avec pitch , puis d'une platine àcourroie BST avec pitch, vers 97.

Son plus beau souvenir, le père noël de 98 lui ammena sa première platine digne de ce nom, la Technics SL1200 provenant d'un salon d'un collectionneur, pour une poignée de pain.

En 1998, les récits des soirées de ces potes, l'ambiance et la folie qu ils vivaient grace à des sons de ouf que des mecs faisaient peter sur des platines vinyles sur des sonos qui formaient des murs de malade, sous la lune en toute autonomie, toute la nuit, tous les samedi soirs, lui mettais l'eau à la bouche.
Parfois quelques cassettes lui arrivaient aux oreilles, comme celle de Lunatik 3 Fazé, lui permettant d 'imaginer comment se servir de platines, il se rendit compte qu'il lui fallait trouver un autre disquaire que techno import. Hokus pokus lui permis d'acceder aux sons tant recherchés, aux soirées et même à son premiers emploi d'assitant Son.

Anecdocte:
En 1999 Il participa à sa première Free à l'oreille sur 4km, au travers la foret en plein milieu de la nuit, sans lampe ni briquet, ni téléphone, juste après avoir fais le mur.
Il decouvrit un petiti son et surtout beaucoup de matériel intallé en U derrière les enceintes, sur 9 m de tables. Il reconnu les platines et découvrit les instruments utilisées pour créer la musique. Apparement c'etais une Free des Anonym.

C'est seulement lors de l'été 2001, qu'il organisa sa première free, seul aux platines, mais entourés de ses plus proches amis, sous le nom 6tem Kronos.
Quelques semaines plus tard il commenca à sortir regulièrement en Free.

Sa rencontre de Fred des Matozoides, qui lui permis de completer plus serieusement ses outils de mixages avec une Technics M3D.

En 2005, il tomba amoureux des freevox lors d'une soirée au Gibus aux coté de Fraktal Anonym.

L'été 2008, il part definitivement en aquitaine, où il sympatisa avec les arakneed, et rejoinds Proccesus Rec .

1999-2008: 6Tem Kronos
2009-2013: Processus Rec
2014-.........: D-Glingosse
2020- .........: KCDQ

Après avoir tester Serato sous différents sets up pour jouer différents styles comme la drum tribe core tekno minimal, Aujourd’hui il préfère revenir vers la Tribe avec des vinyles modernes et d’autres tout fraichement préssés.

Mes differents set up:

1995-1997: 1 platine a courroie sans pitch + 1 table de mixage en plastique + 1 lecteur CD BST avec pitch
1997-1999: 1 Lecteur CD BST + table de mixage en plastique + 1 platine à courroie BST avec pitch
2000-2001: 1 Technics SL 1200 + 1 Lecteur CD BST + table de mixage en plastique + 1 platine à courroie BST avec pitch
2001-2002: 1 Technics SL 1200 + 1 Lecteur CD BST + table Korg Kaoss mixer V1 + 1 platine à courroie BST avec pitch
2003-2004: Technics SL 1200 + Korg Kaoss mixer V1 + Technics M3D
2005-2011: Technics SL 1200 + Freevox DJ 4 + Technics M3D
2011-2017: 2 Technics M5G + Freevox DJ 4
2017-2022:*2Technics M5G + FF4000**

Philosophy:
Music is life / In Bass we Trust / Save the Vinyls / Don't Stop Tekno / Dance for Freedom / Live music

Translate this for me
Member since: 2 years

Facebook Soundcloud MixCloud Youtube



    Comments

      37 Followers

        Following 36