Après une saison 2013/2014 peu emballante, les séries françaises sont revenues sur le devant de la scène dans des registres et des formats pour le moins hétéroclites. Entre nouveautés très attendues et « rendez-vous » ayant réussi à fidéliser un public de plus en plus demandeur, elles ont témoigné d'une réelle ambition de créer l'évènement sans se contenter de remplir des cases dans une grilles de programmes. Y sont-elles parvenues ? Retour sur une saison haute en bleu, blanc, rouge.

Certaines étaient annoncées de longue date (Le Bureau des légendes, Les Témoins, La Vie devant elles, Paris). D’autres étaient attendues avec impatience par un public qui n’en manquerait une nouvelle saison sous aucun prétexte (Fais pas ci, fais pas ça, Un Village français). Le retour des unes se faisait cruellement attendre (Engrenages, Ainsi soient-ils), celui des autres était devenu inespéré (Hard). Les séries françaises ont enfin déployé leurs ailes après une saison de transition ayant laissé peu de traces. Ont-elles tenu toutes leurs promesses ? Les concepts de départ, souvent prometteurs sur le papier, se sont-ils matérialisés à l’écran sans renier les intentions initiales ?

En compagnie de Marie et de Thomas Destouches, responsable éditorial d’Allociné, nous analysons les stratégies des chaînes françaises affichant une politique ambitieuse en matière de séries (Canal+, Arte, France 2, France 3). Quoi de mieux, pour cela, que de passer en revue leurs nouveautés de la saison, qu’elles soient précédées d’une rumeur flatteuse ou dotées d’un solide pedigree, et de les confronter aux productions maison dont le parcours plus tumultueux a parfois pu retarder le retour d’une, voire de plusieurs années ? Nous en profitons pour nous projeter vers la saison prochaine, en espérant que les projets d’ores et déjà annoncés auront l’occasion de voir le jour.

    Podcast
    Full Link
    Short Link (Twitter)