Des séries emblématiques comme Dexter ou Breaking Bad ont introduit de nouvelles figures de méchants à la télévision américaine. Moins monolithiques, plus charismatiques que leurs prédécesseurs, ils ne se contentent plus du rôle d'antagoniste ou d'anti-héros, mais incarnent au contraire des protagonistes à part entière, comme l'illustre François Jost dans son dernier essai consacré à ce sujet passionnant. Retour sur les fondements de la méchanceté sérielle et sur l'évolution de sa représentation à travers le temps.

Le 12 février dernier, est paru aux éditions Bayard un nouvel essai de François Jost intitulé Les nouveaux méchants – Quand les séries américaines font bouger les lignes du Bien et du Mal. Celui-ci s’articule autour de trois séries du câble (terminées) : Deadwood, Dexter et Breaking Bad, pour interroger les nouvelles représentations de la méchanceté à l’écran et tenter de lier celles-ci à une « remise en cause d’une part du rêve américain ». De la fondation d’une communauté soudée à la remise en cause des institutions de l’État-providence, se dégage une quête de plus en plus individualiste qui finit par littéralement tourner à vide, tel le tambour d’une machine à laver que l’on aurait remise en marche après l’avoir vidée de son contenu.

Pour développer cette thématique complexe, François Jost (que nous avions déjà reçu à l’occasion de la sortie d’un précédent ouvrage) a accepté de répondre à nos questions. Nous revenons ensemble sur la difficulté émergente à s’en tenir à un « code », sur le temps que permet de voir s’écouler la série, sur la différenciation esthétique entre justicier « propre » et tueur d’innocents aux mains « sales », sur la réception d’une violence de plus en plus graphique, ou encore sur le contexte socio-culturel dans laquelle elle s’inscrit. L’occasion de constater à quel point les approches et les sensibilités de chacun peuvent varier en fonction de sa nationalité, de sa culture, de son éducation, de son niveau social, de son sens moral et même de son passé personnel.

Attention ! Ce podcast dévoile des éléments cruciaux de l’intrigue de Dexter et de Breaking Bad. Nous vous recommandons donc d’avoir vu l’intégralité de ces deux séries avant de l’écouter.

    Podcast
    Full Link
    Short Link (Twitter)