Dav LOops

2011-2014:Divers Free party BZH
2014:Gagnant concours MAOFREE
2014: changement de departement direction nord pas de calais
2014: Psytown 5 Lille Waz factory Produc'Sounds a écrit:


Dav LoOPs

Batteur et guitariste dans des groupes punk rock pendant son adolescence, Dav LoOPs à toujours été attiré par les musiques électroniques et l’esprit qu’elles véhiculent ; c’est à 17 ans qu’il achète ses premières platine et s’essai au mix. Il faudra attendre 1999 et son arrivée sur le sol breton, pour qu’il se tourne vers la production et le live hardcore : "Ça à été le déclic (...), voir des gens composer, titiller du potard, m’a donner envie d’essayer à mon tour !"

Après de nombreuses années autour des boucles hardcore, il décide finalement de s’orienter vers de nouvelles sonorités courant 2013, plus dark, enrobées d’une ambiance qu’il désire plus mystérieuses. "J’ai envie de découvrir autre chose ; (Depuis quasiment le début) je compose que du hardcore. Un raz le bol je pense. Dans mes compos, je n’ai qu’un but : 5 à 8 min pour faire le maximum de dégâts ! (rires)"

Son changement de direction musicales, s’inscrit dans une période où il se détache de certaine personne et où il remet sa démarche artistique en doute, songeant même à laisser de coté ces dernières. "Je tiens (d’ailleurs) à remercier Fab Puissance K, car c’est (en partie) grâce à lui que j’ai pu remonter la pente et (faire évoluer mes créations vers un) autre style". C’est aussi grâce aux nombreux messages d’encouragements "qui poussent à ne pas lâcher l’affaire" et à Clak Ton Bit, qui à été "(pour moi) un très bon (...) remotivant".

Quand on lui demande ses meilleurs souvenirs sonore, il répond "qu’il y en a tellement (rire)". A choisir, les soirées belges avec leurs vizu’s, lights et sonorisation et en Bretagne, aux soirée TlescoP, où "(il a) de gros souvenirs devant leur mur, leurs prestations et leur diversité musicale".

Pour la suite, il désire axer 2015 sous l’étendard Psytrance et donc se prédit beaucoup de boulot pour cette année. On le retrouvera sans doutes aux programmations de quelques festivals et nous aurons peut être le plaisir, au courant de l’année, de vous annoncer la sortie d’un vinyle signé Dav Loops.

Article sur PS.

Licence Creative Commons
Cet article de Produ'Sounds est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

read more

2011-2014:Divers Free party BZH
2014:Gagnant concours MAOFREE
2014: changement de departement direction nord pas de calais
2014: Psytown 5 Lille Waz factory Produc'Sounds a écrit:


Dav LoOPs

Batteur et guitariste dans des groupes punk rock pendant son adolescence, Dav LoOPs à toujours été attiré par les musiques électroniques et l’esprit qu’elles véhiculent ; c’est à 17 ans qu’il achète ses premières platine et s’essai au mix. Il faudra attendre 1999 et son arrivée sur le sol breton, pour qu’il se tourne vers la production et le live hardcore : "Ça à été le déclic (...), voir des gens composer, titiller du potard, m’a donner envie d’essayer à mon tour !"

Après de nombreuses années autour des boucles hardcore, il décide finalement de s’orienter vers de nouvelles sonorités courant 2013, plus dark, enrobées d’une ambiance qu’il désire plus mystérieuses. "J’ai envie de découvrir autre chose ; (Depuis quasiment le début) je compose que du hardcore. Un raz le bol je pense. Dans mes compos, je n’ai qu’un but : 5 à 8 min pour faire le maximum de dégâts ! (rires)"

Son changement de direction musicales, s’inscrit dans une période où il se détache de certaine personne et où il remet sa démarche artistique en doute, songeant même à laisser de coté ces dernières. "Je tiens (d’ailleurs) à remercier Fab Puissance K, car c’est (en partie) grâce à lui que j’ai pu remonter la pente et (faire évoluer mes créations vers un) autre style". C’est aussi grâce aux nombreux messages d’encouragements "qui poussent à ne pas lâcher l’affaire" et à Clak Ton Bit, qui à été "(pour moi) un très bon (...) remotivant".

Quand on lui demande ses meilleurs souvenirs sonore, il répond "qu’il y en a tellement (rire)". A choisir, les soirées belges avec leurs vizu’s, lights et sonorisation et en Bretagne, aux soirée TlescoP, où "(il a) de gros souvenirs devant leur mur, leurs prestations et leur diversité musicale".

Pour la suite, il désire axer 2015 sous l’étendard Psytrance et donc se prédit beaucoup de boulot pour cette année. On le retrouvera sans doutes aux programmations de quelques festivals et nous aurons peut être le plaisir, au courant de l’année, de vous annoncer la sortie d’un vinyle signé Dav Loops.

Article sur PS.

Licence Creative Commons
Cet article de Produ'Sounds est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Facebook